PCN Magazine

LATEST ISSUE

(FR) Les Fintechs que les Francais utilisent sans le savoir

(FR) Les Fintechs que les Francais utilisent sans le savoir

Plusieurs fintechs françaises tirent leur épingle du jeu en proposant des solutions innovantes permettant aux particuliers d’optimiser leurs dépenses dans les secteurs bancaires, d’assurance et de consommation alimentaire.

Un vent de fraîcheur sur l’assurance santé

Alan est une assurtech française créée en 2016 et compte 100 000 utilisateurs en 2020. L’entreprise qui, au départ, proposait une activité de mutuelle d’entreprise, propose aujourd'hui de recentrer l’assurance santé autour des personnes. Au-delà de cette volonté de réimaginer le secteur de l’assurance santé, Alan fait le pari de dépasser l’ancien modèle assurantiel reposant en grande partie sur l’opacité des offres proposées et d’élever au rang de valeur cardinale la transparence autant dans les offres proposées que dans la culture d’entreprise. Le pari semble gagnant puisqu’Alan a levé 50 millions d’euros en avril 2020 malgré le contexte de la crise sanitaire et économique liée au Covid-19.


Alan tente d’aller plus loin en développant un nouveau modèle d’assurance santé avec deux nouveaux outils majeurs : Alan Map qui permet de visualiser les professionnels de santé disponibles autour de soi, et Alan Blue, une offre de santé plus haut de gamme. Alan agit donc en tant que pionnier en France pour la digitalisation de l’assurance santé avec un parcours client plus simple et des offres désormais adaptées à tous.
 

Un coach budgétaire innovant

Lancée en 2011, l’application Bankin est un agrégateur de comptes bancaires et un coach budgétaire incorporant algorithmes et conseillers humains. Cette application mobile se démarque en permettant à ses 4 millions d’utilisateurs de mieux gérer leur argent et de classer leurs dépenses en synchronisant tous leurs comptes bancaires au sein d’une seule et même plateforme. Bankin leur permet de suivre leur budget, l’évolution de ces derniers mois par mois et d’effectuer des virements bancaires. Étant en pointe en matière de sécurité des données, l’application est connectée à 350 banques dans quatre pays : la France, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie et touche 95% des banques de l’Hexagone. Bankin espère ainsi compter 10 millions d’utilisateurs dans 2 ans en capitalisant sur les 20 millions d’euros levés en 2019.


Outre son volet B2C, la fintech a rapidement été sollicitée par des entreprises qui souhaitaient intégrer leurs données bancaires directement dans leurs logiciels de gestion ou permettre à leurs experts-comptables d’accéder à leur compte de façon automatisée et fiable. C’est ainsi qu’est née Bridge, activité B2B, une API d’open banking utilisée actuellement par plus de 50 clients comme Sage, Cegid, Oddo ou encore Milleis Banque.
 

Des tickets restaurants dématérialisés

Créée en 2017, Swile (ex-Lunchr) propose la dématérialisation du titre restaurant en permettant à ses utilisateurs de passer outre le solde des 19€ par jour en associant sa carte avec la carte bancaire de l’utilisateur. La fintech développe en parallèle ses fonctionnalités en proposant par exemple le remboursement entre collègues, le partage d'addition, une messagerie, l’organisation d’événements et la commande groupée de déjeuners avec visualisation en direct des comptes dans l’application.


Ces fonctionnalités nombreuses répondent à la volonté profonde de Swile : celle d’apporter la vie en équipe dans l’entreprise. C’est d’ailleurs l’étymologie de son nom actuel qui est une contraction de « Smile at work ». Cette volonté semble porter ses fruits puisque Swile compte 200 000 utilisateurs en France pour 7500 entreprises clientes. L’entreprise semble, avoir le vent en poupe puisqu’en plus de séduire les investisseurs en ayant levé 45 millions d’euros depuis sa création, elle annonce un partenariat avec Deliveroo pour la livraison de repas à domicile. Deliveroo a même annoncé prendre en charge les frais de livraison jusqu'au 31 juillet 2020 pour tous les clients qui effectuent un achat via la carte Swile dans le but pour booster la nouvelle collaboration et soutenir les restaurateurs.
 

Un IFP qui s’affranchit des contraintes des banques

Lancée en 2016 par Riadh Alimi, finfrog est un intermédiaire en financement participatif et une plateforme de prêts entre particuliers qui séduit par le développement d’une offre mobile et rapide. La fintech se positionne comme une alternative aux banques, en proposant à ses dizaines de milliers de clients de s’affranchir des frais de découvert bancaire pour prévenir leurs dépenses imprévues et financer leurs projets tout en maîtrisant leur budget. Et tout cela, sans avoir à demander de justificatif papier. En permettant à leurs clients de déposer leur demande de prêt en 5 minutes, finfrog entend donc proposer une approche rafraîchissante du crédit.


Grâce à de solides modèles intégrant de l’IA, cette demande reçoit une réponse sous 24h et les fonds sont versés sous 48h ouvrées. Un tel allègement des démarches et des pièces à fournir permet à finfrog de se démarquer et de proposer une offre de crédit adaptée au plus grand nombre et notamment aux freelances, le CDI n’étant pas une condition requise pour l’octroi du prêt. Ce positionnement a aussi permis à finfrog de séduire les investisseurs puisque la société a levé 3 millions d’euros en 2019 et de gagner la confiance de géants du digital puisque son partenariat avec Amazon lui permet de proposer à ses clients des prêts à taux 0.


Auteur: Carla Bonneau
Source: https://finfrog.fr/

This week on the show we have Michael Mueller, Chief Executive Officer at Form3 Financial Cloud.


Michael set up Form3 after spending more than 25 years in various management positions with Deutsche Bank, Royal Bank of Scotland and Barclays. He was previously Global Head of Cash Management and a Member of the Corporate Banking Executive at Barclays.


We speak about various subjects such as :

  • Disrupting payments

  • Why now is the time to move critical payments infrastructure from the complex, costly on-premise systems in the back office to a Payments -as-a-Service model in the cloud.

  • Legacy infrastructure is creaking at the seams.  


About Form3

Form3's mission is to leverage technology to lower barriers and open up payment clearing and settlement scheme access to financial communities globally in order to move money in real-time.

For non-banks this industry first model signifies another important step on the Form3 mission to democratise access to payment schemes. Combining with Barclays expertise in providing liquidity service support, the delivery of this model allows FinTechs to fully benefit from the advantages of real-time payment processing (such as 24/7 non-stop service and end-to-end processing in under 10 seconds).

Read more here : https://www.form3.tech/

 

This week on the show we have Michael Mueller, Chief Executive Officer at Form3 Financial Cloud.


Michael set up Form3 after spending more than 25 years in various management positions with Deutsche Bank, Royal Bank of Scotland and Barclays. He was previously Global Head of Cash Management and a Member of the Corporate Banking Executive at Barclays.


We speak about various subjects such as :

  • Disrupting payments

  • Why now is the time to move critical payments infrastructure from the complex, costly on-premise systems in the back office to a Payments -as-a-Service model in the cloud.

  • Legacy infrastructure is creaking at the seams.  


About Form3

Form3's mission is to leverage technology to lower barriers and open up payment clearing and settlement scheme access to financial communities globally in order to move money in real-time.

For non-banks this industry first model signifies another important step on the Form3 mission to democratise access to payment schemes. Combining with Barclays expertise in providing liquidity service support, the delivery of this model allows FinTechs to fully benefit from the advantages of real-time payment processing (such as 24/7 non-stop service and end-to-end processing in under 10 seconds).

Read more here : https://www.form3.tech/

 




ABOUT PCN MAGAZINE

 

Each issue of PCN Magazine contains valuable insights delivered by experts and business leaders from the industry. Alongside thought leader articles and interviews, the magazine features the hottest start-ups, emerging markets stepping into the limelight, latest events and conferences worldwide, and excellent job opportunities.

We place our readers and clients at the heart of PCN Magazine. This is why we are constantly evolving our product and service offerings to keep our magazine interesting, relevant and exceptional. We love the opportunity to help you promote and grow your business. For more information and questions, please contact us:

 

ALL ISSUES

(FR) Les Fintechs que les Francais utilisent sans le savoir

(FR) Les Fintechs que les Francais utilisent sans le savoir

Plusieurs fintechs françaises tirent leur épingle du jeu en proposant des solutions innovantes permettant aux particuliers d’optimiser leurs dépenses dans les secteurs bancaires, d’assurance et de consommation alimentaire.

Un vent de fraîcheur sur l’assurance santé

Alan est une assurtech française créée en 2016 et compte 100 000 utilisateurs en 2020. L’entreprise qui, au départ, proposait une activité de mutuelle d’entreprise, propose aujourd'hui de recentrer l’assurance santé autour des personnes. Au-delà de cette volonté de réimaginer le secteur de l’assurance santé, Alan fait le pari de dépasser l’ancien modèle assurantiel reposant en grande partie sur l’opacité des offres proposées et d’élever au rang de valeur cardinale la transparence autant dans les offres proposées que dans la culture d’entreprise. Le pari semble gagnant puisqu’Alan a levé 50 millions d’euros en avril 2020 malgré le contexte de la crise sanitaire et économique liée au Covid-19.


Alan tente d’aller plus loin en développant un nouveau modèle d’assurance santé avec deux nouveaux outils majeurs : Alan Map qui permet de visualiser les professionnels de santé disponibles autour de soi, et Alan Blue, une offre de santé plus haut de gamme. Alan agit donc en tant que pionnier en France pour la digitalisation de l’assurance santé avec un parcours client plus simple et des offres désormais adaptées à tous.
 

Un coach budgétaire innovant

Lancée en 2011, l’application Bankin est un agrégateur de comptes bancaires et un coach budgétaire incorporant algorithmes et conseillers humains. Cette application mobile se démarque en permettant à ses 4 millions d’utilisateurs de mieux gérer leur argent et de classer leurs dépenses en synchronisant tous leurs comptes bancaires au sein d’une seule et même plateforme. Bankin leur permet de suivre leur budget, l’évolution de ces derniers mois par mois et d’effectuer des virements bancaires. Étant en pointe en matière de sécurité des données, l’application est connectée à 350 banques dans quatre pays : la France, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie et touche 95% des banques de l’Hexagone. Bankin espère ainsi compter 10 millions d’utilisateurs dans 2 ans en capitalisant sur les 20 millions d’euros levés en 2019.


Outre son volet B2C, la fintech a rapidement été sollicitée par des entreprises qui souhaitaient intégrer leurs données bancaires directement dans leurs logiciels de gestion ou permettre à leurs experts-comptables d’accéder à leur compte de façon automatisée et fiable. C’est ainsi qu’est née Bridge, activité B2B, une API d’open banking utilisée actuellement par plus de 50 clients comme Sage, Cegid, Oddo ou encore Milleis Banque.
 

Des tickets restaurants dématérialisés

Créée en 2017, Swile (ex-Lunchr) propose la dématérialisation du titre restaurant en permettant à ses utilisateurs de passer outre le solde des 19€ par jour en associant sa carte avec la carte bancaire de l’utilisateur. La fintech développe en parallèle ses fonctionnalités en proposant par exemple le remboursement entre collègues, le partage d'addition, une messagerie, l’organisation d’événements et la commande groupée de déjeuners avec visualisation en direct des comptes dans l’application.


Ces fonctionnalités nombreuses répondent à la volonté profonde de Swile : celle d’apporter la vie en équipe dans l’entreprise. C’est d’ailleurs l’étymologie de son nom actuel qui est une contraction de « Smile at work ». Cette volonté semble porter ses fruits puisque Swile compte 200 000 utilisateurs en France pour 7500 entreprises clientes. L’entreprise semble, avoir le vent en poupe puisqu’en plus de séduire les investisseurs en ayant levé 45 millions d’euros depuis sa création, elle annonce un partenariat avec Deliveroo pour la livraison de repas à domicile. Deliveroo a même annoncé prendre en charge les frais de livraison jusqu'au 31 juillet 2020 pour tous les clients qui effectuent un achat via la carte Swile dans le but pour booster la nouvelle collaboration et soutenir les restaurateurs.
 

Un IFP qui s’affranchit des contraintes des banques

Lancée en 2016 par Riadh Alimi, finfrog est un intermédiaire en financement participatif et une plateforme de prêts entre particuliers qui séduit par le développement d’une offre mobile et rapide. La fintech se positionne comme une alternative aux banques, en proposant à ses dizaines de milliers de clients de s’affranchir des frais de découvert bancaire pour prévenir leurs dépenses imprévues et financer leurs projets tout en maîtrisant leur budget. Et tout cela, sans avoir à demander de justificatif papier. En permettant à leurs clients de déposer leur demande de prêt en 5 minutes, finfrog entend donc proposer une approche rafraîchissante du crédit.


Grâce à de solides modèles intégrant de l’IA, cette demande reçoit une réponse sous 24h et les fonds sont versés sous 48h ouvrées. Un tel allègement des démarches et des pièces à fournir permet à finfrog de se démarquer et de proposer une offre de crédit adaptée au plus grand nombre et notamment aux freelances, le CDI n’étant pas une condition requise pour l’octroi du prêt. Ce positionnement a aussi permis à finfrog de séduire les investisseurs puisque la société a levé 3 millions d’euros en 2019 et de gagner la confiance de géants du digital puisque son partenariat avec Amazon lui permet de proposer à ses clients des prêts à taux 0.


Auteur: Carla Bonneau
Source: https://finfrog.fr/

This week on the show we have Michael Mueller, Chief Executive Officer at Form3 Financial Cloud.


Michael set up Form3 after spending more than 25 years in various management positions with Deutsche Bank, Royal Bank of Scotland and Barclays. He was previously Global Head of Cash Management and a Member of the Corporate Banking Executive at Barclays.


We speak about various subjects such as :

  • Disrupting payments

  • Why now is the time to move critical payments infrastructure from the complex, costly on-premise systems in the back office to a Payments -as-a-Service model in the cloud.

  • Legacy infrastructure is creaking at the seams.  


About Form3

Form3's mission is to leverage technology to lower barriers and open up payment clearing and settlement scheme access to financial communities globally in order to move money in real-time.

For non-banks this industry first model signifies another important step on the Form3 mission to democratise access to payment schemes. Combining with Barclays expertise in providing liquidity service support, the delivery of this model allows FinTechs to fully benefit from the advantages of real-time payment processing (such as 24/7 non-stop service and end-to-end processing in under 10 seconds).

Read more here : https://www.form3.tech/

 

This week on the show we have Michael Mueller, Chief Executive Officer at Form3 Financial Cloud.


Michael set up Form3 after spending more than 25 years in various management positions with Deutsche Bank, Royal Bank of Scotland and Barclays. He was previously Global Head of Cash Management and a Member of the Corporate Banking Executive at Barclays.


We speak about various subjects such as :

  • Disrupting payments

  • Why now is the time to move critical payments infrastructure from the complex, costly on-premise systems in the back office to a Payments -as-a-Service model in the cloud.

  • Legacy infrastructure is creaking at the seams.  


About Form3

Form3's mission is to leverage technology to lower barriers and open up payment clearing and settlement scheme access to financial communities globally in order to move money in real-time.

For non-banks this industry first model signifies another important step on the Form3 mission to democratise access to payment schemes. Combining with Barclays expertise in providing liquidity service support, the delivery of this model allows FinTechs to fully benefit from the advantages of real-time payment processing (such as 24/7 non-stop service and end-to-end processing in under 10 seconds).

Read more here : https://www.form3.tech/